<BGSOUND SRC="simha.mp3" LOOP="INFINITE">
Yoel Taieb et l'Ensemble Techelet

go to english version of the website go to hebrew version of the website



Yoel Taieb par Rottem Hazan


Ecoutez donc la musique et regardez des videos!
Biographie
Articles de presse
Disques
Partitions de Techelet
Galerie de photos
Methode de guitare
Methode pour l'improvisation juive
Textes sur la musique juive
Rabbi Nahman de Braslav
Rabbi Israel ber Odesser
Musique et Hassidout
Un Chant nomme Na Nah
Le secret des 10 sortes de melodies
Poemes et autres ecrits
Contacts

Biographie

Guitariste, compositeur, fondateur et directeur de l'Ensemble de musique juive moderne Techelet et createur du style Mayim, Yoel Taieb est ne en 1962 en France, a Grenoble de parents juifs d'origine tunisienne.

Des le plus jeune age il demande une guitare et l'obtient. A l'age de neuf ans il commence l'etude de la flute. En peu de temps il est capable de reproduire la plupart des melodies qu'il entend et d'improviser toutes sortes de contre-chants, il commence aussi a composer.

A l'age de douze ans il recoit enfin sa premiere guitare et commence l'etude de l'instrument d'abord en autodidacte, puis ensuite avec un certain nombre de grands guitaristes de jazz francais, parmi lesquels: Jean Bonnal, Gerard Marais, Eric Boell et pierre Cullaz.

C'est de cette periode, la prime adolescence, que date son immense admiration pour John Mc Laughlin, qu'il finira d'ailleurs par rencontrer a deux reprises, lors des concerts de ce dernier en Israel.

C'est aussi de cette meme epoque, que date son amitie avec le grand contrebassiste francais, Renaud Garcia-Fons, puisqu'ils sont tous deux dans la meme classe au lycee Stephane Mallarme. Quelques annees plus tard ils se retrouvent dans un Big band de jazz et decident de fonder un trio avec le percussionniste Jean Francois Roger aux Tablas. C'est de la musique ethnique avant l'heure. Lors des repetitions les conversations vont bon train sur les preoccupations spirituelles des membres du groupe. Yoel qui pratique le Yoga depuis l'age de seize ans finira par se tourner vers l'heritage de son peuple, pour en redecouvrir le riche patrimoine spirituel.

Apres une periode de remise en question et de douloureuses annees de recherches, au cours desquelles il aborde entre temps l'etude de la guitare classique avec Michel Sadanowky, il decouvre l'enseignement de Rabbi Nahman de Braslav et s'attache a son disciple, le saint Rabbi Israel Ber Odesser. C'est pour lui un nouveau depart sur le plan spirituel.

La hassidout braslav met en effet l’accent sur l’importance de la musique dans le service divin et son pouvoir de rejouir l’homme et de le soutenir et de le renouveler. Pour Rabbi Nahman la Delivrance finale surviendra grace a la revelation d’un chant nouveau, un chant simple, double, triple et quadruple qui entrainera le renouvellement du Monde ( Likoutey Moharan, 2eme partie lecon 8 ).

Des lors et jusqu’aujourd’hui Yoel Taieb se consacrera si l’on peut dire principalement a la recherche de ce chant, en travaillant a l’elaboration du style Mayim, qui mixe a la base, des nigunim (melodies) de grands mystiques juifs et une maniere juive de concevoir l’improvisation.

Parallelement a ses etudes generales de musicologie a la Sorbonne, il commence d'intenses recherches dans le domaine de la musique juive. Il suit les cours du professeur Adler, de l'Universite de Jerusalem, alors en annee chabatique a Paris, sur la musique juive. Ce dernier, le charge bientot, d'ouvrir le bureau parisien de l'association Yuval, pour la recherche dans le domaine de la musique juive, et la preservation des traditions musicales juives. Ce sera une occasion pour Yoel de decouvrir encore de nouvelles oeuvres et compositeurs juifs, ainsi que la possibilite de realiser des enregistrements de liturgie tunisienne.

Il rencontre le celebre clarinettiste klezmer Giora Feidman de passage a paris pour un concert et lui achete ses partitions. Yoel qui a fonde depuis peu un groupe de musique juive qui se produit dans les mariages y introduit les nigunim klezmer de Feidman.

En 1990 il realise un premier disque intitule «Or li», commandite par la Yeshiva ( ecole talmudique ) d’Epinay sur Seine. A priori devant etre consacre a des melodies de la fete juive de Hanoukka, le delai tres court accorde par les commanditaires lui permet d’y introduire une majorite de compositions personnelles. L’improvisation est neanmoins a ce stade encore, laissee de cote.

En Juin de l’annee 1991 yoel monte en Israel avec sa femme l’artiste peintre et ceramiste Orly et leurs deux filles nees en France Tsipora et Mayanne. Deux autres enfants leur naitront encore en Israel, Binyamin et Noa.

Israel lui confere semble-il les energies necessaires pour continuer son oeuvre. Installe dans la ville de Raanana, il fonde un duo de guitares avec Assaf Leibowitz. Cette fois l’improvisation est introduite pleinement. On improvise sur des melodies de grands Maitres hassidiques tels Rabbi Nahman de Braslav, le Baal Chem Tov, le Voyant de Lublin ou Rabbi Shneor Zalman de Lyadi , ainsi que sur des melodies klezmer. Le Duo connait un franc succes en concert.

En montant en Israel, Yoel realise deux reves, celui d'habiter la Terre que Dieu a promis a ses ancetres, et celui d'etudier avec le compositeur Andre Haidou. Lui-meme Baal Techouva, cet ancien eleve de Z.Kodaly et O.Messiaen et grand admirateur de Bartok, a mis en musique de nombreux textes de la mishna et a cree des oeuvres contemporaines en utilisant des melodies hassidiques. C'est de plus un extraordinaire improvisateur. Yoel etudiera avec lui pendant cinq ans et se produira meme avec lui en concert.

La famille Taieb s’installe au bout de trois ans a Jerusalem. La Yoel va rechercher les musiciens adequats pour fonder l’Ensemble Techelet. Cela prendra plusieurs annees, mais finalement en Juin 1998 le groupe est au complet. Reuven Ben Hanan est au violon, David louiss aux flutes piccolo et trompette et Israel Edelson au piano et claviers. En Fevrier 1999 il donne un concert a la Beth Haconfederatsia, la celebre scene hyerosolymitaine, pour les musiques ethniques. Le concert est un veritable triomphe. Le public est d’autant plus seduit qu’il est peu habitue a voir des musiciens religieux se produire hors des salles de mariages, et encore moins a jouer une telle musique, melant improvisation, investigations rythmiques et harmoniques et melodies juives pleines de spiritualite.

Techelet signifie en hebreu, azur. Cette couleur est le symbole de la spiritualite d'Israel. On l'utilise pour teindre les franges rituelles (Tsitsiths) car elle est censee nous rappeler le ciel et de ce fait Dieu qui l'a cree et nous proteger ainsi des egarements. Rabbi Nahman nous enseigne (Likoutey Moharan premiere partie, lecon 49) le lien qui existe entre l'azur, la terre d'Israel, la royaute de David et le Chant Nouveau avec lequel le Messie conquerra le Monde.

En Decembre 2001 Techelet a pu faire sortir son premier cd intitule « And i will hope for Him », avec le soutien de la Mairie de Jerusalem et celui de « Renanot », le Centre pour la Musique juive. Grand admirateur de Manfred Eicher le fondateur de la maison de disques ECM, Yoel concoit lui aussi le disque comme une complete oeuvre d'art. Sa formation de graphiste lui permet de realiser lui-meme ses pochettes. Le cd a recu un acceuil extremement chaleureux, aussi bien de la part du public, que de la presse.

En Aout 2004 un deuxieme cd a vu le jour, sponsorise cette fois encore par le departement culturel de la Mairie de Jerusalem. Ce disque contient une oeuvre dediee a la memoire des victimes de la Shoah, intitulee Monde Futur. Une improvisation de quarante minutes sur un theme d'Israel Edelson, le pianiste du groupe. De nombreux articles de presses ont salue l'originalite de ce deuxieme cd, notamment l'art improvisatoire des membres du groupe, pousse cette fois a son paroxysme

En Avril 2010 la chaine France 2 a diffuse une emission de la "Source de vie" (Josy Eisenberg) consacree a Yoel Taieb et a son art musical inspire du nigun. Un reportage tourne a Jerusalem et intitule "Le Nigun de Dieu"

En Fevrier 2011 Yoel Taieb a edite son quatrieme cd intitule "Did you look at the sky today", son troisieme cd avec l'Ensemble Techelet completement renouvele pour l'occasion. Si Reuven ben Chanan (violon) et Yoni Dror (Saxophones et flutes) jouent sur quelques morceaux, les autres musiciens sont nouveaux et ont ete recrutes parmi les meilleurs musiciens improvisateurs israeliens. Ce nouvel album est constitue de 8 morceaux originaux de Yoel Taieb. Tous ont ete composes, arranges, enregistres, mixes et masterises a Jerusalem. Ils sont des Shires Tsion, des nigunim de la Terre d'Israel et particulierement de Jerusalem, interpretes dans un langage musical moderne et mixant melodies spirituellement inspirees et art de l'improvisation au plus haut niveau. Une oeuvre juive, israelienne liee au renouveau de l'inspiration prophetique au sein du peuple juif, revenu sur sa Terre. Une oeuvre recue avec le meme enthousiasme par les differents courants de la societe israelienne comme de nombreux articles de presse en temoignent.

Le groupe a participe a plusieurs emissions de television et se produit dans les principaux festivals de musique en Israel.

Yoel utilise les guitares suivantes: Une Godin Multiac a cordes nylon,une Gibson SG, une Yamaha classique avec pick-up et une guitare de fabrication artisanale construite par Jaime Escodas Ivars qu'il amplifie avec un pick-up Schertler.


return home Return to Top